Holzminden - Prisonniers en 14-18
Accueil du siteHolzminden dans la presse
POREE Armand - Un militaire prisonnier à Holzminden
mercredi 3 février 2010
par Fred HIERNAUX
popularité : 1%

Ayant découvert un petit passage de la gazette des Ardennes [1], parlant d’un prisonnier d’Holzminden et relatant un autre article précédemment paru sur le petit journal [2], je me suis amusé à un petit exposé des commentaires apportés par chaque journal.

Le fait est rapporté par l’agence internationale des prisonniers de guerre à Genève :

"Porée Armand, 41ème d’infanterie, 3ème compagnie, fait prisonnier le 2 septembre 1914 à Laon est signalé le 15 janvier 1916 à Holzminden. Il a écrit pour la première fois à sa famille le 5 janvier 1916."

Le Petit Journal y va de son commentaire :

"... Nous demandons seulement si ces lettres qu’ils ont le droit d’écrire sont transmises par l’autorité allemande, si elles parviennent aux familles..."

La Gazette des Ardennes reprend l’information, cite le Petit Journal et commente à son tour :

"Il résulte que ce prisonnier a vécu comme civil dans les territoires occupés du 27 octobre 1914 au 20 novembre 1915, il a déclaré sa qualité de militaire seulement par suite des affiches comminatoires publiées à cette époque par les autorités allemandes. Nous publions ci-contre la reproduction de la déclaration authentique de POREE Armand actuellement au camp de Holzminden."

Déclaration dont voici la teneur :

"Holzminden le 27 décembre 1916.

Déclaration du prisonnier de guerre français POREE Armand, soldat au 41ème régiment d’infanterie, 3ème compagnie, au sujet de son séjour dans le Nord de la France (pays occupé) :

Moi POREE Armand, soldat au 41ème d’infanterie, 3ème compagnie, en présence des témoins soussignés déclare ce qui suit :

Je fus incorporé le 4 août 1914 au 41ème d’infanterie à Rennes, je quittai cette dernière ville le 5 août 1914, passai à Laon et Reims, combattis pour la dernière fois le 27 août 1914 à Saint-Richaumont (Aisne) et pendant la retraite je fus coincé par l’ennemi ; voyant l’impossibilité de rejoindre mon régiment, je revêtis des habits civils. Je fus ramassé avec les civils de Craonne et étant malade transféré à l’hospice de Montreuil. Il fut alors affiché dans les villes et villages la proclamation du 11 novembre 1915, d’après laquelle tous les soldats des armées alliées devaient se présenter à la Kommandantur de l’endroit jusqu’au 20 novembre 1915. C’est sur cet appel que je me présentais à cette date à la Kommandantur de Laon. Le 9 décembre 1915, je fus transféré à ??? en vue de mon internement en Allemagne où je me trouve depuis le 5 décembre 1915.

Dans ces circonstances il me fut absolument impossible de donner des nouvelles à ma famille se trouvant en France non occupée. Depuis mon arrivée au camp de Holzminden (5 décembre 1915) je suis une correspondance régulière avec ma famille.

Signé : POREE Armand et les témoins."

Retrouvez l’article du Petit Journal sur Gallica et celui de la Gazette des Ardennes

 

[1] édition illustrée n° 46 du 11/10/1917

[2] édition n° 19689 du 22/11/1916


Répondre à cet article
Images jointes à cet article :
Déclaration d'Armand POREE
  • Titre : Déclaration d’Armand POREE
  • Descriptif : Gazette des Ardennes édition illustrée n° 46 du 11/10/1917
  • Taille : 776 par 878
  • Poids : 346.7 ko
  • Format : JPG
Articles de cette rubrique
  1. POREE Armand - Un militaire prisonnier à Holzminden
    3 février 2010

  2. La guerre photographiée - 07/12/1916
    30 novembre 2013