Holzminden - Prisonniers en 14-18
Accueil du sitePhotos
Brèves
Nouvelles photos
dimanche 12 janvier
Quelques nouveautés dans la rubrique "Photos de prisonniers", grâce à Thérèse Dams qui a reconnu sa grand-mère Caroline Desfontaines sur la photo intitulée "Femmes et enfants devant la baraque 20". Trois autres photos sur lesquelles on reconnait cette dame sont venues se rajouter et concernent les otages de Roubaix (59) arrivés au camp en novembre 1916 et repartis en avril 1917.
 
Le camp des femmes - photos du lavoir
dimanche 22 février

Aujourd’hui, deux nouvelles photos du camp des femmes, en particulier du lavoir, à voir dans la rubrique ’Photos’, à la fin de l’article sur les ’Photos du camp’.

Merci à François Xavier FINOT pour cette trouvaille.

 
Les enfants à Holzminden
samedi 31 janvier

Parmi les nouveautés cette semaine, une étonnante carte postale montrant un groupe de jeunes enfants autour d’une distribution (de soupe peut-être ?) et quelques adultes en arrière plan.

Jusqu’à présent, je n’ai encore vu aucune liste contenant des enfants à Holzminden, et pourtant, comme le montre la photo, ils étaient très nombreux. Quels souvenirs ont-ils bien pu rapporter de ce passage au camp d’Holzminden ? Les témoignages nous manquent.

Vous la trouverez dans la rubrique "Photos de prisonniers".

 
Quelques nouveautés photos
lundi 26 janvier
Aujourd’hui, une petite nouveauté dans la rubrique photos du camp avec une carte de voeux de 1916 et un autre accusé de réception de paquet.
 
Encore quelques photos ...
samedi 19 avril

Encore quelques photos ont été rajoutées dans les rubriques photos de prisonniers, photos du camp et accusés de réception de paquet.

J’ai quelques interrogations sur certaines photos, ne sachant pas si elles représentent Holzminden et si ce sont vraiment des prisonniers.

 
Menu du camp
Collection de Jean Claude AURIOL
vendredi 12 septembre 2008
par Fred HIERNAUX
popularité : 6%

Voici un aperçu des menus composés pour la semaine du 8 au 15 août 1915 pour les prisonniers de guerre du camp d’Holzminden.

Comme me le faisait remarquer Jean Claude, il s’agit probablement d’un document de propagande, donc à prendre avec beaucoup de recul.

Nous sommes en guerre depuis un an en 1915, et quelques lignes de ce menu posent question :
- Lundi midi : 120 g de boeuf
- Vendredi midi : 1200 g de pommes de terre
- Tous les jours 300 g de pain

Et le bouquet final pour le lundi soir :
- 700 g de pommes de terre en robe de chambre

Merci à Jean Claude pour ce document très rare, mais très élogieux par rapport aux différents témoignages que nous pouvons lire ici ou là.

 

Répondre à cet article
Images jointes à cet article :
Menus du 8 au 15 Août 1915
  • Titre : Menus du 8 au 15 Août 1915
  • Descriptif : Collection de Jean Claude Auriol.
  • Taille : 524 par 768
  • Poids : 48.1 ko
  • Format : JPG
Messages de forum :
Menu du camp
mardi 7 octobre 2008
par  Michel HUG

En lisant cet article, mon oncle, petit-fils de prisonnier s’est souvenu de la description des menus racontée par sa grand-mère : "La nourriture n’était ni copieuse ni succulente. Les prisonniers étaient surtout nourris de betteraves destinées aux animaux, le poisson consistait en têtes de hareng dans une sorte de soupe."

L’hypothèse de menus de propagande ou destinés à la croix-rouge internationale me paraît tout à fait juste.




Répondre à ce message Fil de discussion

Menu du camp
mardi 27 janvier 2009
Il s’agirait plutôt d’un "menu humoristique" composé par les détenus (nous en possédons plusieurs aux Archives du Nord). Les repas étaient cuisinés à partir des colis envoyés par les familles comprenant surtout des denrées du CANF. Dans le fonds Masurel, nous conservons les étiquettes des boites de conserve reçues par Mme Masurel-Tiberghien pendant sa captivité. Claudine Wallart

Répondre à ce message Fil de discussion

Menu du camp
mercredi 28 janvier 2009

Bonjour Claudine Wallart,

Que nenni !! Il s’agit d’un menu rédigé par des allemands. Alors bien sûr il s’agit d’un menu de "propagande" puisqu’il était destiné a être envoyé par courrier. Les repas étaient complétés en effet par les colis reçus des familles... mais souvent dans certaines zones sous occupation allemande les familles ne pouvaient pas expédier des colis... Vous parlez des archives du Nord, savez vous si les animateurs cherchent des docs. car éventuellement je pourrais les aider. Les camps de la 1ère guerre sont devenus, au fil du temps, ma spécialité (recherches, écriture, conférences, expos, etc.) A Sedan j’ai tenu une conférence sur le Bagne de Sedan, camp de représailles pour les civils du Nord de la France... Cordialement. J.Claude


Répondre à ce message Fil de discussion