Holzminden - Prisonniers en 14-18
Accueil du siteCorrespondances allemandes
Brèves
Nouveautés dans la correspondance allemande
lundi 26 janvier
Dans la rubrique des correspondances allemandes, 2 cartes écrites par un militaire allemand à son fils.
 
Fritz à Anna
Courrier du 06/05/1918
jeudi 4 décembre 2008
par Fred HIERNAUX
popularité : 1%

Cette carte écrite par un soldat allemand a été traduite par Mr J. Le Dosseur et Mme Petri, aimables correspondants de Mr G.L’Homel. Qu’ils en soient tous remerciés.

La carte représente le camp d’Holzminden, en particulier la grande avenue avec ses commerces précaires et provisoires. L’édition est signée Carl Otto Schwitz à Holzminden, Bahnhofstrasse 2.

A côté de la légende de la carte " Gefangenenlager bei Holzminden " qui se traduit par " Camp de prisonniers de Holzminden", l’auteur de la carte a écrit : "Mein Aufenthaltsort" qui se traduit par "Mon lieu de séjour".

Liebe Anna !

Chère Anna !

Erhielt gestern Deinen lieben Brief von Celle nach geschickt, wofür ich herzlich danke. Auch erhielt ich heute Deine liebe Karte vom 5/5. Ja wenn man auf Wache son kleines nietliches Mädchen hat, dann lies sich es schon lieber machen, aber leider gibt dort so was nicht. Ja in Celle habe ich nicht fiel Wache gemacht nur zwei mahl, aber hier giebt es sofiel mehr jeden dritten Tag muß man hier auf Wache. Ja mann hält es auch aus wenn ich hier nur diesen Krieg verleben kann. Wie ich lese bis Du Sonntag ja noch nach Hause gewesen.

J’ai reçu hier ta lettre envoyée de Celle et dont je te remercie de tout cœur. De même j’ai reçu aujourd’hui ta chère carte du 5/5. Bien sûr quand on a la garde d’une si charmante petite fille, tout va plutôt mieux, mais aussi malheureusement ce qui n’est pas là. Bien sûr à Celle je n’ai pas fait beaucoup de garde, seulement deux fois, mais ici il y a tellement plus, tous les trois jours on doit faire la garde.

Wie geht es das xxxx noch für noch alle gut zu versorgen ( ?) Ja Karl der soll sich wohl gut amusiert haben wie ehr auf Urlaub war. Das glaube ich schon. Ich will auch mal sehn ob ich mich hier in Holzminden amusieren kann. Hiermit muß ich wohl schließen.

Comment arrives-tu…..à suppléer aux besoins de tous. Bien sûr Karl a dû beaucoup s’amuser quand il était en permission. Du moins je le crois. Je vais aussi voir si je peux m’amuser à Holzminden. Avec cela, je dois en terminer.

Es grüßt und küsst Dich Dein Fritz

Je te salue et t’embrasse Ton Fritz

Schöne Grüße von Schwester Helene

Cordiales salutations de la Soeur Héléne

 

Répondre à cet article
Images jointes à cet article :
Fritz pour Anna - Recto
  • Titre : Fritz pour Anna - Recto
  • Descriptif : Collection de F.Hiernaux
  • Taille : 549 par 355
  • Poids : 177.9 ko
  • Format : JPG
Fritz pour Anna - Verso
  • Titre : Fritz pour Anna - Verso
  • Descriptif : Collection de F.Hiernaux
  • Taille : 359 par 549
  • Poids : 185.2 ko
  • Format : JPG