Holzminden - Prisonniers en 14-18
Accueil du siteCorrespondances allemandes
Brèves
Nouveautés dans la correspondance allemande
lundi 26 janvier
Dans la rubrique des correspondances allemandes, 2 cartes écrites par un militaire allemand à son fils.
 
Un père militaire allemand à son fils Horst GRESBRAND
lundi 26 janvier 2009
par Fred HIERNAUX
popularité : 1%

Les 2 cartes, écrites à un an d’intervalle, sont adressées par un père à son fils à cette adresse :

Herrn Horst Gresbrand z.Z. Hotel Kelme (Kehne ?) Fürstenau i. Han. Bezirk Osnabrück

- Carte n° 1 :

Au recto, la carte représente une caserne avec de beaux bâtiments en pierre. 2 annotations avec des flèches indiquent :

Spiegelbild (image reflet ?) Meine Wohnung (ma chambre)

"Holzminden, den 4.7.1916

Mein lieber Junge,

Hier kannst du das schöne große Haus sehen, in dem Vater jetzt wohnt, Der Hof, der Garten, die Wege bei dem Haus sind noch nicht ganz fertig gemacht. Dort leben jetzt gefangene Franzosen und Belgier. Von meiner Stube aus kann ich weit über die Berge hinsehen, denn das Haus selbst liegt auf einem Berge. Wenn du groß bist, sollst du in solch schönem Haus auch einmal wohnen.

Herzlichen Kuß Dein Vater."

Traduction

"Mon cher garcon,

Tu peux voir sur la photo la belle grande maison dans laquelle ton père habite actuellement. La cour, le jardin, les chemins autour de la maison ne sont pas encore terminés. Maintenant sont hébergés ici des prisonniers français et belges. De ma chambre je peux voir au loin les montagnes, car la maison est située elle-même sur une montagne. Quand tu seras adulte, je te souhaite de loger aussi dans une belle maison comme celle-ci.

Grosses bises, ton père."

- Carte n° 2

Au recto, la carte représente un camp militaire avec des baraquements en bois, avec plusieurs annotations, de gauche à droite :

3. Komp., Küche, Eingang, Wache, 2. Komp., ( ?...)-stube, An der Rückseite mein Zimmer, 1. Komp.

= 3. Comp., cuisine, entrée, garde, 2. comp., ( ?) chambre Â…,de l’autre côté ma chambre, 1. comp.

"Holzminden, den 4. Sept. 1917,

Mein lieber Junge,

Nun sollst du doch sehen, wo dein Vater gewohnt hat, bevor er ins Feld zog. Du siehst, dass die Baracken gar nicht so schlecht sind, wie man gewöhnlich meint. Es war hier ganz schön.

Herzlichen Kuß Dein Vater.

Abs. Untffz. Gresbrand 2/77 Holzminden"

Traduction

"Mon cher garcon,

Tu dois voir maintenant comment ton père est logé avant de partir en campagne. Tu vois que le baraquement n’est pas si mauvais qu’on le dit habituellement. Il fait assez beau ici.

Grosses bises ton père."

 
Post Scriptum :
Merci à Jürgen Hesse pour la qualité et la rapidité de sa transcription en allemand et sa traduction en français, la lecture d’une correspondance allemande n’étant pas à la portée de tous.

Répondre à cet article
Images jointes à cet article :
Carte 1 recto
  • Titre : Carte 1 recto
  • Descriptif : Collection de F.Hiernaux
  • Taille : 544 par 345
  • Poids : 165.4 ko
  • Format : JPG
Carte 1 verso
  • Titre : Carte 1 verso
  • Descriptif : Collection de F.Hiernaux
  • Taille : 354 par 540
  • Poids : 178.9 ko
  • Format : JPG
Carte 2 recto
  • Titre : Carte 2 recto
  • Descriptif : Collection de F.Hiernaux
  • Taille : 539 par 355
  • Poids : 177.3 ko
  • Format : JPG
Carte 2 verso
  • Titre : Carte 2 verso
  • Descriptif : Collection de F.Hiernaux
  • Taille : 344 par 549
  • Poids : 179.1 ko
  • Format : JPG