Holzminden - Prisonniers en 14-18
Accueil du site
Articles publiés dans cette rubrique
lundi 26 janvier 2009
par Fred HIERNAUX
Un père militaire allemand à son fils Horst GRESBRAND
Les 2 cartes, écrites à un an d’intervalle, sont adressées par un père à son fils à cette adresse :
Herrn Horst Gresbrand z.Z. Hotel Kelme (Kehne ?) Fürstenau i. Han. Bezirk Osnabrück
- Carte n° 1 :
Au recto, la carte représente une caserne avec de beaux bâtiments en pierre. 2 annotations avec des flèches indiquent :
Spiegelbild (image reflet ?) Meine Wohnung (ma chambre)
"Holzminden, den 4.7.1916 Mein lieber Junge,
Hier kannst du das schöne große Haus sehen, in dem Vater jetzt wohnt, Der Hof, der Garten, die Wege bei dem Haus sind noch nicht ganz fertig gemacht. Dort leben jetzt gefangene Franzosen (...)

lire la suite de l'article
vendredi 26 décembre 2008
par Fred HIERNAUX
Wehrmang ULRICH à sa fille Emma ULRICH
Une correspondance sur 8 jours qui relate l’état d’esprit et les humeurs d’un militaire allemand loin de sa famille et pas très rassuré par son avenir. En somme, on retrouve une grande similitude avec les correspondances des prisonniers.
Une question se pose forcément à la fin de ces lectures, qu’est-il devenu ?
Vous trouverez ci-dessous 4 cartes postales écrites en allemand en juillet 1916, d’un père militaire à Holzminden à sa fille Emma ULRICH.
Les textes transcrits en Allemand plus conventionnel et surtout plus lisible pour chacun, ainsi que la traduction sont l’oeuvre de Mr HESSE, avec l’aide (...)

lire la suite de l'article
jeudi 4 décembre 2008
par Fred HIERNAUX
Fritz à Anna
Courrier du 06/05/1918
Cette carte écrite par un soldat allemand a été traduite par Mr J. Le Dosseur et Mme Petri, aimables correspondants de Mr G.L’Homel. Qu’ils en soient tous remerciés.
La carte représente le camp d’Holzminden, en particulier la grande avenue avec ses commerces précaires et provisoires. L’édition est signée Carl Otto Schwitz à Holzminden, Bahnhofstrasse 2.
A côté de la légende de la carte " Gefangenenlager bei Holzminden " qui se traduit par " Camp de prisonniers de Holzminden", l’auteur de la carte a écrit : "Mein Aufenthaltsort" qui se traduit par "Mon lieu de séjour".
Liebe Anna !
Chère Anna !
Erhielt (...)

lire la suite de l'article
jeudi 4 décembre 2008
par Fred HIERNAUX
Mr Utffz. Rich. Müller à Fräulein Else Einert
Courrier du 09/05/1918 posté d’Holzminden le 12/05/1918
Cette carte écrite par un soldat allemand a été traduite par Mr J. Le Dosseur et Mme Petri, aimables correspondants de Mr G.L’Homel. Qu’ils en soient tous remerciés.
La carte représente une vue de Lille intitulée : "Alte Börse und Deutches Theater" éditée par Georg Stilke à Bruxelles, 40 rue des Croisades.
Ce soldat a-t’il accompagné le convoi des femmes originaires du Nord, du Pas de Calais, de l’Aisne et des Ardennes jusqu’à Holzminden lors de la 2ème prise d’otages en 1918 ?
Meine liebe Else
Ma chère Else
Auf der Rückfahrt von einem Gefangentransport weile ich heute hier in dieser Stadt und gedenke (...)

lire la suite de l'article
jeudi 4 décembre 2008
par Fred HIERNAUX
Gerhard à Fräulein Lina KRAMER
Envoi du 22/05/1916 - 11h42 - Holzminden gefangenanlager
Cette carte écrite par un soldat allemand a été traduite par Mr J. Le Dosseur et Mme Petri, aimables correspondants de Mr G.L’Homel. Qu’ils en soient tous remerciés.
A noter que la photo représente le Brocken, à 1142 mètres d’altitude, point culminant de la Harz, en Saxe-anhalt. Il représente le sommet le plus haut de la partie nord de l’Allemagne. À l’égard météorologique, le Brocken est le sommet le plus venteux de l’Europe centrale, disposant d’une température moyenne de seulement 2,9°C.
Holzminden, 21.05.16
Liebe Lina !
Chère Lina
Teile Dir mit daß ich gut wieder zurückgekommen bin.
Je t’informe que je (...)

lire la suite de l'article